in

Türk Telekom obtient 100 millions de dollars de financement d’une banque européenne

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé mardi avoir accordé un prêt de 100 millions de dollars à Türk Telekom, l’un des principaux fournisseurs de télécommunications en Turquie.

Le nouveau financement fait partie des efforts de la BERD pour aider les pays de ses régions à lutter contre l’impact économique du coronavirus et à soutenir la reprise, a indiqué la banque dans un communiqué.

L’entreprise, qui propose des services de télécommunications et Internet à environ 48 millions d’abonnés, prévoit un programme d’investissement ambitieux. Il comprend la modernisation des infrastructures fixes à large bande, à l’aide de technologies et d’équipements économes en énergie.

« Il existe un consensus parmi les investisseurs responsables selon lequel la reconstruction des économies après la pandémie de coronavirus ne sera pas suffisante », a déclaré Arvid Tuerkner, directeur général de la BERD pour la Turquie.

« Nous devrons reconstruire mieux – pour créer un secteur des entreprises plus durable », a-t-il ajouté.

Selon Tuerkner, le financement de la BERD garantira que la modernisation de Türk Telekom, visant à une plus grande durabilité, continuera de bénéficier à des millions de personnes dans le pays et à l’environnement également.

« Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous mettons en œuvre des projets et des initiatives, y compris dans le domaine de l’efficacité énergétique », a déclaré Kaan Aktan, directeur financier de Türk Telekom.

Il a souligné que Türk Telekom prévoit d’intégrer pleinement les principes universels de durabilité dans un modèle d’entreprise, des stratégies et des prises de décision d’entreprise.

La BERD a précédemment financé les investissements de la société dans les infrastructures fixes à large bande dans les zones rurales de Turquie, le déploiement de la technologie 4G et la construction d’un nouveau système de câble sous-marin reliant l’Europe occidentale à l’Asie du Sud-Est via la Turquie et le Moyen-Orient.

Investisseur majeur en Turquie, la BERD a investi près de 12 milliards d’euros (13,4 milliards de dollars) dans divers secteurs de l’économie du pays, avec presque tous les investissements dans le secteur privé, depuis 2009.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Zoom double ses prévisions de revenus pour l’année entière alors que la pandémie stimule la demande de services vidéo

D’une certaine manière, Microsoft est la meilleure chose qui puisse arriver à Chrome