in

Facebook supprime 7 millions de publications diffusant de la désinformation sur le COVID-19

Facebook a supprimé plus de 7 millions de publications au deuxième trimestre contenant des informations erronées sur les coronavirus qui pourraient potentiellement nuire à la santé des gens, a déclaré mardi le géant des médias sociaux.

La société a également placé des étiquettes d’avertissement sur quelque 98 millions de contenus douteux mais moins dangereux sur le virus, a déclaré le vice-président de l’intégrité de Facebook, Guy Rosen.

Facebook a subi des pressions pour réduire les fausses informations sur sa plate-forme et a adopté une position plus ferme sur le contenu policier ces derniers mois. Il a récemment supprimé un article de la page du président américain Donald Trump pour contenir des déclarations incorrectes sur la pandémie.

La société a déclaré qu’elle avait pris des mesures contre moins de contenus liés au suicide et à l’automutilation, à la nudité des enfants et à l’exploitation sexuelle entre avril et juin, car moins de critiques de contenu humain travaillaient au milieu de la pandémie.

« Alors que notre technologie pour identifier et supprimer les contenus violants s’améliore, il y aura toujours des domaines dans lesquels nous comptons sur les gens pour examiner le contenu et former notre technologie », a déclaré Facebook dans un article de blog.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Un chien de garde français ouvre une enquête préliminaire sur TikTok sur la confidentialité

Apple a dit de payer 500 millions de dollars dans un procès pour contrefaçon de brevet américain