in

Facebook donne des annonces gratuites à l’OMS pour réduire la désinformation sur les coronavirus

Mark Zuckerberg veut s’assurer que les gens « peuvent accéder à des mises à jour crédibles et précises » sur l’épidémie.

Facebook laisse l’Organisation mondiale de la santé (OMS) faire de la publicité gratuitement dans le but de lutter contre la désinformation sur l’épidémie mondiale de coronavirus. Le réseau social veut que vous vous sentiez confiant que les mises à jour sont « crédibles et précises », a déclaré le PDG Mark Zuckerberg dans un article mardi soir.

« Si vous recherchez un coronavirus sur Facebook, vous verrez une fenêtre contextuelle qui vous dirigera vers l’Organisation mondiale de la santé ou votre autorité sanitaire locale pour obtenir les dernières informations », a-t-il écrit. « Si vous êtes dans un pays où l’OMS a signalé une transmission de personne à personne, vous le verrez également dans votre fil d’actualité. »

Zuckerberg a également noté que son site travaille avec les ministères et organisations de la santé de divers pays, dont le CDC et l’UNICEF. Il prévoit également d’accorder des crédits publicitaires à d’autres groupes.

La nouvelle souche de coronavirus, le SRAS-CoV-2, provoque une maladie semblable à la pneumonie et a été découverte à Wuhan, en Chine, en décembre. Il a désormais infecté plus de 93 000 personnes et fait près de 3 200 morts dans le monde.

Les théories de désinformation et de complot sur la maladie se sont propagées via Facebook, Twitter, YouTube et TikTok. La semaine dernière, Facebook a interdit les publicités mentionnant une cure ou des mesures préventives.

Il a également annulé sa conférence des développeurs F8 et s’est retiré de la conférence et des festivals SXSW.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comment convertir une vidéo dans n’importe quel format

HTC lance le routeur le plus sécurisé au monde